Actualite :

Une nouvelle version de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) est actuellement en consultation jusqu’au 19 février prochain

Avec cette nouvelle PPE, les ambitions pour le développement de l’éolien terrestre reste important. L’objectif pour 2028 est de multiplier par 2 la puissance actuelle en France. Il faudra ainsi construire entre 500 et 600 éoliennes supplémentaires par an pour tenir cet objectif de 33 à 34 gigawatts. 

Du côté de l’éolien en mer, les objectifs sont important. La France espère déployer une capacité éolienne en mer comprise entre 5,2 et 6,2 gigawatts. 

Ce document stratégique de pilotage est révisé tous les cinq ans et a pour objectif d’aider à la réflexion et la planification des investissements nécessaires à la transition énergétique. L’éolien en fait partie mais il traite également du gaz, de l’électricité en général, des baisses de consommation, de l’efficacité énergétique, réduction de la pollution, etc. 

Pour Intervent, le rappel de ces objectifs est important car il permet, dans un cadre beaucoup plus large que celui de l’éolien, de rappeler l’impératif stratégique réfléchi et faisant consensus autour des éoliennes. Cette PPE nous dit que, non seulement nous devons faire des efforts importants sur l’éolien, mais également dans tous les autres secteurs. Ce n’est qu’avec l’ensemble des filières (y compris les efforts en économie d’énergie) que nous pourrons arriver à limiter les effets du réchauffement climatique. 

Nous vous invitons à consulter ce document ci-dessous. 

PPE 2024-2028 en consultation