LES COMPOSANTS D'UN PARC EOLIEN

 

 

  1. Ensemble d'éoliennes
  2. Voies d'accès aux éoliennes
  3. Réseau d'évacuation de l'électricité
  4. Poste source existant ou à créer

 

Le Fonctionnement d’une éolienne

Le vent, en exerçant une force sur les pales de l'éolienne, les fait tourner et entraîne la rotation du rotor. Cette rotation du rotor entraîne à son tour, avec l'aide ou non d'un multiplicateur, une génératrice électrique. Il y a donc transfert de l'énergie cinétique du vent en énergie mécanique, puis en électricité via la génératrice. La surface balayée par le rotor et la vitesse du vent déterminent la quantité d'énergie que l'éolienne est susceptible de récolter en une année. 

L'anémomètre et une girouette placés sur la nacelle commandent le fonctionnement de l'éolienne. La girouette va permettre d'orienter l'éolienne face au vent. Si le vent tourne, la nacelle et le rotor se positionneront pour être de nouveau face à celui-ci. L'anémomètre va intervenir concernant les conditions extrêmes de vent. En effet, au-delà d'une certaine vitesse de vent (30 m/s environ), l'éolienne s'arrête (sécurisation).

Les pales sont réalisées en fibre de verre et en matériaux composites, renforcées à l'époxy. La nacelle est une véritable salle des machines perchée dans le ciel. Elle contient les principaux constituants d'une éolienne, entre autres la génératrice, le système de freins et les différents équipements automatisés d'avertissement. 

Ainsi, une éolienne moderne est un savant assemblage de différentes technologies : mécanique, électricité, électronique, informatique et télécommunications.

 

La nacelle

La nacelle abrite le cœur de l'éolienne, notamment la génératrice électrique permettant de transformer l’énergie cinétique créée par la rotation du rotor de l’éolienne en électricité et le système de freins.

Le rotor

Il est constitué de l'ensemble des pales et du moyeu. Il assure une fonction essentielle : transformer l'énergie cinétique du vent en énergie mécanique, laquelle pourra ensuite être transformée en énergie électrique.

La tour

La tour supporte la nacelle et le rotor. Elle est selon la hauteur et la nature du terrain en acier ou en béton. Les tours en acier sont fabriquées par tronçons d'une vingtaine de mètres et assemblées sur place. Les tours en béton sont préfabriquées.

Les fondations

Elles sont en béton et enterrées à la base de l’éolienne. Une fondation standard sur ces machines a un diamètre légèrement supérieur à 20 mètres et une hauteur d’environ 3,10 mètres.